Chapelet

La communauté de paroisses Saint Arbogast des berges de l'Ill

MONTAGNE-VERTE / ELSAU



                              Temps de Noël, les mystères joyeux

1. L’Annonciation « L’ange Gabriel fut envoyé par Dieu à une jeune fille » (Lc 1, 26)
Le dessein de Dieu, son incarnation, mystère mûri depuis avant les origines de la création, s’accomplit dans le fiat de Marie à l‘annonce de l’ange. Dieu se fait mendiant ne voulant aucunement obliger l’humanité, mais au contraire, il sollicite la réponse d’un cœur libre. Qui saurait résister à une telle manifestation de l’amour ?  Prions : Que le Seigneur nous donne la grâce de la liberté de cœur et d’esprit pour oser le fiat de Marie.
 
2. La Visitation : « En ces jours-là Marie se hâta vers Élisabeth sa cousine » (Lc 1, 39-40)
L’accueil de la Grâce de Dieu ne l’a pas figée dans l’immobilité : Dieu qui s’est fait mouvement vers elle, la met en mouvement vers les autres ; et dans l’enthousiasme ! C’est elle qui permet à Celui qu’elle porte d’entamer son « existence voyageuse » en ce monde.
Prions : La Parole de vie habite en nos cœurs, le Seigneur Jésus Lui-même demeure au plus secret de nos vies. Avec nous Il voyage, Il entre en contact avec bien des mondes. Seigneur, par l’intercession de Marie, donne-nous la grâce de propager ta parole aux autres, et de vivre en ta Présence agissante.
3. La Nativité : « Elle mit au monde son fils premier-né et le coucha dans une mangeoire » (Lc 2, 7)  Mystérieusement, le Seigneur Jésus naît au monde non pas dans un palais sur la grande place, mais à l’écart, aux marges de la cité, dans le silence et le dénuement, dans ces confins d’humanité où la Grâce de sa Venue peut inaugurer des temps nouveaux. Sa terre d’élection c’est l’humanité faible, souffrante et méprisée.  Prions : Jésus a été greffé sur nous au jour du Baptême, Tu veux grandir en nous. Seigneur, pour tant des gens pauvres et des marginaux de la société dans ce monde actuel, envoie les ouvriers de ton Evangile de ta Miséricorde. 
4. La Présentation au Temple : « Le jour venu, Marie et Joseph portèrent l’enfant au Temple » (Lc 2, 22)  Le mystère de la venue du Seigneur Jésus, transcende le temps et assume l’histoire de l’humanité dans sa totalité. Le Temple est le signe de l’attente de la réalisation de la promesse. Le vieillard Siméon exalte Celui qui s’apprête à tout récapituler en lui : Jésus le Christ qui fera de son corps bientôt crucifié la pierre angulaire du nouveau Temple. Prions : À la manière de Siméon, nous T’offrons, Seigneur le monde, en nous unissant à Toi, qui es venu pour remettre toute chose et tout être à ton Père et notre Père. Nous Te rendons grâce.
5. Le recouvrement au Temple : « Au bout de trois jours, ils Le retrouvèrent dans le Temple » (Lc 2, 46) Jésus déploie la splendeur de la vérité au milieu des sages du Temple. Il est le seul Maître qui nous enseigne avec autorité. Sa Parole est Bonne Nouvelle qui éclaire toute chose. Elle nous engendre chacun à notre vocation propre nous révélant à Dieu et à nos frères.  Prions : Que ta grâce, Seigneur, nous accompagne sur les chemins de la réflexion et qu’il éclaire notre intelligence pour que notre esprit s’ouvre à la compréhension des mystères du Royaume.