Chapelet

La communauté de paroisses Saint Arbogast des berges de l'Ill

MONTAGNE-VERTE / ELSAU



                                                   Mystères joyeux

L’Annonciation
L’ange Gabriel annonce à Marie : « Voici que tu concevras et enfanteras un fils, et tu l’appelleras du nom de Jésus » (Lc 1, 31). Jésus veut dire « Dieu sauve ». Le salut s’accomplit par l’Incarnation. Pour sauver l’homme, Dieu se fait homme. Le corps humain et non le Temple de Jérusalem devient la demeure de Dieu parmi les hommes. La Vierge Marie devient « le buisson ardent » car en elle brûle sans se consumer la flamme de l’amour divin. En Jésus « habite corporellement toute la Plénitude de la Divinité » (Col 2, 9).Contemplons en silence, et demandons au Seigneur d’accueillir sa Parole avec Marie: Que ta volonté soit faite dans toute ma vie.

La Visitation
« Le Seigneur a renversé les puissants de leurs trônes et élevé les humbles » (Lc 1,52), prie Marie dans le Magnificat en rencontrant sa cousine Élisabeth. Dieu enrichit l’humanité par la pauvreté de son Fils Jésus. Loin de dominer les hommes par sa force, le Fils de Dieu s’humilie lui-même en devenant fragile comme nous. Son corps humain connaît la faim, la soif, la fatigue, la souffrance… Par son abaissement, il exalte les humiliés qui comptent sur Dieu. Mystère paradoxal qui nous renvoie à Pâques où le Crucifié répand la Gloire de Dieu.Regardons et prions : Seigneur, apprends-nous à faire jaillir l’action de grâces au cœur même des événements de notre quotidien

La naissance de Jésus
À Bethléem, Jésus est né dans une crèche, plutôt une grotte. Une étable n’est jamais un endroit propre et bien éclairé. Notre cœur non plus n’est pas limpide et pourtant Jésus vient y naître par la foi. Nous naissons dans le sang et les larmes. Il en va de même de notre naissance à la vie de Dieu qui passe par la recherche de Dieu, le péché et le repentir dans la lumière de la grâce.Prions et demandons au Seigneur de nous façonner une « âme de pauvre » à sa ressemblance et un cœur docile à se repentir à sa lumière.

La Présentation de Jésus.
Par l’action du Saint-Esprit, Syméon se rend au Temple, accueille l’Enfant Jésus dans ses bras et prophétie de son avenir. La vie spirituelle n’est rien d’autre que la vie dans l’Esprit Saint. C’est lui le grand protagoniste de nos journées et de nos victoires spirituelles contre l’esprit du mal. Prions en silence, invoquantl’Esprit Saint d’habiter nos cœurs. Qu’Il nous aide à vivre selon la volonté du Seigneur, dans les mauvais jours comme dans les jours heureux.

Jésus retrouvé au Temple. Jésus dit à Marie et Joseph : « Ne saviez-vous pas que je dois être dans la maison de mon Père ? » (Lc 2, 49). Comme chaque chrétien, Marie et Joseph ont vécu dans la foi et de la foi. Ils ont commencé chaque journée sans connaître ce qu’ils allaient vivre mais ils savaient avec qui ils marchaient, l’Emmanuel, « Dieu avec nous ». Nous ne sommes pas seuls dans le cosmos. Le Sauveur fait route avec nous. Croire, c’est marcher avec Jésus. C’est en Marie que chaque disciple de Jésus trouve accueil et consolation : « Voici ta mère » (Jn 19,27).Contemplons en silence et demandons au Seigneur de nous guider dans la recherche inlassable de son visage.